Combe Madame

La Martinette, le samedi 23 janvier 2010,

Ben voilà ma première dans Combe Madame et ça sera le Bec d’Arguille (2891m) ou presque .. lire la suite

C’est que ça fait une bien belle bambée ce vallon et que c’est beau. La forêt est un peu merdique. Elle sera, à la descente, l’objet de quelques rigolades.
Le rythme est soutenu, après le refuge de combe Madame, Franck, qui a la caisse donne la cadence .. ça ne durera pas.
Le choix initial d’aller au Rocher Blanc se transforme vite en Bec d’Arguille. Les combes du bec sont déjà au soleil alors que l’itinéraire du Rocher Blanc est quasi intégralement à l’ombre … le choix est vite faite, d’autant que Franck voulait faire du 4.x … il voulait d’la pente quoi !

On repasse donc en 1ère pour faire la trace dans des combes sacrément chargées. On retrouvera une trace un peu plus haut dans la grand plate sous le bec. Quel soleil ! Ca nous permet de nous refaire un peu.
On passe le couloir SW du bec d’Arguille à notre droite (projet de descente).
La trace nous emmène vers le passage Brabant. Au petit col, début l’épaule Ouest. Nous déchaussons pour continuer sur celle-ci. Cela semble être la meilleure solution si on veut limiter le brassage … j’attrape ici une première crampe sur l’isquio-jambier droit .. bordel, j’avais déjà bu mes 3 litres de thé .. va falloir que je me préoccupe de ce problème.
Franck est bien lancé et il nous fera la trace. Nico & moi bataillons un peu, surtout moi avec mes crampes.
Nous irons au bout, 50 mètre sous le sommet, au départ du couloir SW, nickel !
La vue est top, le temps merveilleux, même si un peu voilé.

Quelques photos et c’est partis pour la descente.
Il faut choisir sa neige, mais l’ambiance est là. C’est bien un couloir coté 4.3, il y a de la pente. Mais cette neige profonde, même si un peu croutée c’est plutôt rassurant. La pente est soutenue (40/45° au début).
Nous verrons les traces des 3 randonneurs qui étaient derrière nous à la montée. Ils ont dus se lancer directement dans le couloir et s’arrêter aussitôt, brasse coulée garantie.
Nous avons donc fait le bon choix de passer par l’épaule.
La suite de la descente se fait par un des deux couloirs “Jumeaux”. Après une petite traversée nous rejoignons ce couloir qui lui aussi fait un bon 35/40°. Que des couloirs !
Un petit ressaut glacé et hop ! Le bas est extra.
On se paye pas loin de 1000m de descente en couloirs.

[ratings]

Le topo sur skitour
Le tracé GPS de la descente – Cliquez ici

Une p’tite vidéo de Franck

bec d’ Arguille from franck vullierme on Vimeo.

Autres articles de la catégorie

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>