Projets

Des projets plein la tête … mais encore trop peu dans les pattes …

Bivouac-photos

* Au mont Viso
* Sur la plateau d’Emparis face à la Meije
* Mont Aiguille
* Lac Fourchu
* Lac du Goléon
* Pravouta

Dans les Écrins

La traversée des arêtes de la Meije, la face sud de la Meije,
La tête du Rouget – Déjà foulée une première fois par la voie de la “Console” dans l’obstinante face sud, la voie de JM Cambon, “Rackam le Rouget” semble être le projet à viser,
* Le pic Nord des Cavales : Des projet comme “Action directe”, “Le Diable au corps” ou encore “La Fureur de Vivre”,
* Le Pavé, “Oxygène Rare” : Un grand projet initié par Pascal Eon-Duval lors de mes débuts … peut-être pas à la portée de tous, ni même à la mienne … C’est équipé JM Cambon (grimpeur de 6+), mais les 400m de voie cheminent au dessus de 3400m … pas rien tout de même,
* Barre des Ecrins, “Pilier SUD” : Ben là il vas y avoir du sport … c’est très long mais très beau …
Aiguile de Sialouze (Refuge du Séle ou Pelvoux)
* Pointe d’Amont, Pilier Nord (Refuge de la Selle)
* Grande Ruine : Plus “Montagne” mais sans doute tout aussi envoutant.

le 2 oct 2009 : Spéciale dédicace à Nico qui adore cette rurbique : “Tout dans la tête, rien dans les pates”.

Idées de petits trails de fin de journée

* Jardins de Chamechaude
* Dent de Crolles, Arche à l’Aiguille
* Dent de Crolles, vire est, sur Bivouak
* Dent de Crolles Tour par le pas de Montbrun, des Terreaux depuis St Pancrasse
* Cheminée du Paradis
* Grand Eulier
* Lances de Malissard

On peut aussi envisager des courses un peu plus longue comme celle que j’ai osé l’été 2010 à la Croix de Belledonne.

Sinon, encore des coups de culs comme l’on été les “Grésivaudan xpress” auxquelles j’ai participé en 2010.

Les longs et très longs trails

Avec un entrainement à long terme bien sûr, je parle de ces courses de façon très modeste avec un regard admiratif.

* Un des premiers vrais trails, celui-ci a déjà 20ans, c’est le défi de l’Oisans, soit le GR54 en étape sur six jours ou non-stop (3jours) : Le TOE (Assoc. SMAG) S’il  y a une longue course pour laquelle je viendrais à me préparer, cela serait celle-ci.
* Le grand duc, “La” course Chartrousine par excellence.  Là aussi une course pas toute jeune et qui fait pas rire.  Le parcours est différent chaque année et la parcourir en solo doit déjà être une belle affaire :  www.grandduc.fr

Commentaires fermés