Beaux Livres


Mont-Blanc
Mario Colonel

“Pour marquer ses 25 ans de photo, Mario Colonel, considéré comme l’un des meilleurs photographe des Alpes nous offre un florilège de ses meilleures photos du Mont-Blanc. Avec lui nous découvrons souvent sous des angles inédits ce massif de lumière et d’altitude.
Vernis sélectif sur toutes les photos, le plus beau livre actuel sur le massif du Mont-Blanc.
Prix de l’image de montagne au festival du livre Banff 2008 Canada”

Liens vers le très beau site de Mario Colonel


SOMMETS DU MONT-BLANC, Les plus belles courses
Florence Lelong, Jean-Louis Laroche

“Dans cette nouvelle version du best-seller de la collection, les classiques indémodables reprennent leur place, mais on y découvre des voies très récentes ainsi que des itinéraires hors sentiers battus. Les auteurs ont tenu compte des transformations du milieu : les glaciers fondent, les tracés se modifient, les classiques d’hier changent de configuration et la pratique s’en ressent… En restant d’un niveau abordable au plus grand nombre, les voies, rocheuses et glaciaires, ont été choisies pour leur beauté et leur intérêt technique et, pour se repérer plus facilement, elles sont présentées par secteur géographique. On retrouve la griffe des auteurs, gage de sérieux et de fiabilité : croquis d’une grande précision, tracés sur photos, images évocatrices et textes didactiques, avec bien sûr la fameuse fiche pratique qui donne tous les renseignements nécessaires au bon déroulement de chaque course.”

Écrins, ascensions choisies
Frédéric Chevaillot Photographe,
Jean-René Minelli.

“La plupart des versants et des montagnes du plus grand et du plus sauvage massif des Alpes françaises, perle du Haut Dauphiné, pôle majeur de l’alpinisme avec des sommités comme la Meije, la Barre des Ecrins ou le Pelvoux. Les sommets sont localisés avec précision et, le texte et l’image permettent d’en comprendre l’importance physique et historique. C’est avant tout un très beau livre, et les images soignées de Frédéric Chevaillot feront rêver les nombreux passionnés du massif comme les néophytes. Mais c’est aussi un outil qui permet de visualiser les principales courses et de faire des projets.”

CHARTREUSE – VERCORS, Les randonnées du vertige
Pascal Sombardier

“Le Vercors et la Chartreuse, de même origine géologique calcaire, présentent de vastes plateaux creusés de profondes gorges et bordés de falaises verticales. Ce relief s’avère particulièrement propice à un type de randonnée sportive, parfois à la limite de l’escalade.
Cette nouvelle édition, entièrement revue et corrigée en fonction de l’actualité et des résultats de diverses explorations, se veut plus qu’un simple répertoire des itinéraires classiques : outre une redéfinition plus logique de leurs accès et retours, elle révèle des prolongements et des variantes insoupçonnés, plusieurs inédits et quelques “via corda”. Elle présente donc une sélection rigoureuse des randonnées les plus belles et les plus intéressantes, tout en rappelant certains principes permettant d’évoluer dans une relative sécurité sur ce terrain très alpin.”

CHARTREUSE INÉDITE, Itinéraires insolites
Pascal Sombardier

“À quelques encablures de Grenoble et de Chambéry, le massif de Chartreuse recèle encore des terrae incognitae que Pascal Sombardier révèle aux randonneurs curieux et aventureux. Pascal Sombardier a fait le pari difficile de trouver du nouveau dans l’un des massifs alpins les plus courus, et il y est parvenu. Le résultat est étonnant : il a redéfini de façon plus logique et plus attrayante les accès et retours de certaines randonnées classiques, mais il a surtout tracé de nombreux itinéraires inédits et parfois spectaculaires. Il a même découvert des merveilles naturelles exceptionnelles en menant cette exploration systématique de la Chartreuse. Parmi celles-ci, deux des plus grandes arches des Alpes, cachées dans des replis qui les avaient jusque-là soustraites aux regards. Ce livre est aussi l’occasion de présenter de nouvelles randonnées du vertige dont les plus belles et les plus longues étaient totalement inconnues. Des incursions dans quelques gorges et canyons apportent une note de fraîcheur, tandis que d’autres randonnées révèlent des curiosités historiques principalement liées à l’histoire des chartreux. Pour finir, une présentation des plus belles voies d’escalade facile séduira les randonneurs les plus ambitieux.”

VERCORS, Les plus belles randonnées
Bernard Jalliffier-Ardent

“Le massif du Vercors, qui culmine à 2 341 m au Grand Veymont, s’étend sur plus de 50 kilomètres entre Grenoble et Die, entre Alpes et Provence. Il se présente comme un immense plateau creusé de gorges profondes qui en facilitent l’accès. C’est un univers particulièrement riche et varié sur lequel veille un Parc naturel régional depuis 1970. Les hauts plateaux, l’une des plus grandes zones inhabitées de France, sont classés en réserve naturelle depuis 1985 et symbolisent une certaine idée de la protection de la nature sauvage. Après la réintroduction réussie du bouquetin et du vautour fauve, les habitants doivent maintenant faire face à l’arrivée du loup. C’est donc, pour le randonneur amoureux des grands espaces préservés, une île aux trésors , selon les termes mêmes de l’auteur, enfant du pays, ancien élu et professionnel du tourisme engagé dans l’action du Parc. Il présente ici les randonnées les plus intéressantes de son massif, avec une tendresse et une érudition qui dépassent le simple témoignage.”

OISANS, Les plus belles randonnées
Claude Merville et Agnès Couzy

“L’Oisans est souvent confondu avec le massif des Écrins, alors qu’il n’en constitue que la partie nord-ouest et qu’il englobe les vallées affluentes de celle de la Romanche, jusqu’aux portes de Grenoble. L’Oisans, qui rayonne autour de sa capitale Bourg-d’Oisans, englobe ainsi le versant est du massif de Belledonne, le Taillefer, les Grandes Rousses et les secteurs Galibier/plateau d’Emparis. Hormis les stations de l’Alpe-d’Huez et des Deux-Alpes qui accueillent des milliers de visiteurs été comme hiver, les villages de La Grave et de La Bérarde, de part et d’autre de la Meije (3 982 m), sont les centres touristiques les plus attractifs de l’Oisans.
La région dans son ensemble est l’une des plus intéressantes des Alpes : mines de métaux précieux et de quartz, vie rude dans les hameaux d’altitude, aventure des colporteurs, pionniers de l’alpinisme et du tourisme, paysages somptueux… Tout est réuni en Oisans pour rendre la randonnée passionnante, sur des sentiers récemment remis en états. C’est un des atouts de ce livre que de faire savoir que l’Oisans n’est pas réservé aux alpinistes et constitue aussi un terrain de choix pour la randonnée familiale.”

BELLEDONNE ET SEPT-LAUX, Les plus belles randonnées
Jean-Michel Pouy

“Belledonne est la chaîne qui, face à la Chartreuse, domine Grenoble. On le surnomme “le massif aux trente lacs”, le “petit Oisans” ou encore “le château d’eau des Grenoblois”, car, contrairement à la Chartreuse calcaire, son origine cristalline retient les eaux d’écoulement, formant de multiples lacs, torrents et cascades. Les petits massifs des Sept-Laux, du Taillefer et des Grandes Rousses (l’Alpe d’Huez), de nature et d’ambiance similaires, et donc traditionnellement rattachés à Belledonne, sont également présentés dans cet ouvrage.
Cet ensemble est un véritable paradis pour la randonnée : l’altitude moyenne (2977 m au Grand pic de Belledonne), la profusion de sommets et de cols accessibles, un style “haute montagne” bon enfant, le décor verdoyant ainsi que la présence de l’eau attirent un large public. Outre des itinéraires très classiques et très fréquentés, cet ouvrage révèle quelques endroits plus tranquilles. Chaque randonnée fait l’objet de références historiques, géographiques ou biologiques avant une description précise de l’itinéraire.”

PAROIS DE LÉGENDE – LES PLUS BELLES ESCALADES AUTOUR DU MONDE
Arnaud Petit

“Arnaud Petit, guide de haute montagne, nous fait découvrir les parois rocheuses les plus belles, les plus grandes, les plus mythiques, celles qui font rêver tous les grimpeurs et les amateurs de paysages exceptionnels.
Certaines sont célébrissimes, comme les 1 000 mètres en granit parfait du Nose, au Yosemite, en Californie, ou les pains de sucre de Rio de Janeiro. D’autres constituent des décors d’une incroyable beauté comme les tours basaltiques qui s’étalent au pied de l’ermitage du Père de Foucault au cœur du Sahara. L’auteur nous livre quelques sites inédits, comme la falaise de Taghia au Maroc, récemment explorée et qui serait la plus belle de toutes. La plupart forment de grands murs d’apparence lisse et colorée comme au Canada, à Madagascar, au Mali, en Jordanie ou en Thaïlande. Cet ouvrage nous révèle, outre les renseignements pratiques pour s’y rendre, que l’escalade est possible et souvent accessible à la moyenne des grimpeurs. Les photos et les topos détaillés de chaque voie (une cinquantaine au total) permettent au lecteur de se projeter dans ces belles parois, avant de passer du rêve à la réalité.
Les sites présentés dans cet ouvrage se trouvent hors de l’Europe.”

PAROIS DE LÉGENDE – LES PLUS BELLES ESCALADES D’EUROPE
Arnaud Petit, Stéphanie Bodet.

“Après le succès du premier Parois de légende qui présentait les plus belles escalades autour du monde, Arnaud Petit invite les grimpeurs sur les plus belles voies d’Europe. Un rêve à portée de main !
Arnaud Petit entraîne les passionnés d’escalade dans des sites de rêve, toujours, mais auxquels ils pourront accéder souvent à la faveur d’un week-end. Il nous invite dans les Alpes tout d’abord, sur les grandes murailles des Dolomites italiennes, le calcaire parfait du Wendenstock suisse ou le granit orangé du Mont-Blanc.
Il nous emmène ensuite à plus basse altitude, sur les falaises françaises jouissant d’un prestige international, comme Presles, Céüse, le Verdon ou les Calanques de Marseille. Après un pa ssage coloré dans les îles (Corse et Sardaigne), il termine par les Pyrénées et l’Espagne, où se trouvent notamment les célèbres Riglos de Mallos et un grand nombre de sites encore peu connus. La sélection des voies d’escalade est effectuée en fonction de leur beauté, de leur équipement et de leur faible engagement. La majorité d’entre elles est accessible à la moyenne des grimpeurs. Les photos et les topos très détaillés de chaque voie (une cinquantaine au total) permettent au lecteur de se projeter dans ces belles parois, avant de passer du rêve à la réalité.”

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>