Gresivaudan Xpress : Moucherotte

Mercredi 28 septembre 2011, St Nizier,

Tout est dans le très bon article de Mathieu Bordin, dont je vous recommande vivement la lecture.

Le vainqueur du jour c’est Mathéo JACQUEMOUD qui explose le chrono en 0h27’38″ (soit 1’10″ de mieux). De mon côté, j’améliore de 1’30″ mon temps de référence.

A en croire certain(e)s, les Xpress ne seraient qu’un truc de “bourrins aux mollets poilus” dont la plus grande fierté, à l’arrivée, serait de comparer la longueur du filet de bave qui orne leurs bas-joues rougies par l’effort.
Ne nions pas: je suis sûr que nous avons tous une connaissance, un collègue ou une belle soeur qui, à défaut de le dire dans ces termes, n’en pense pas moins…

S’il est vrai que le filet de bave n’est pas (encore) interdit par le règlement, il faudrait être aveugle pour ne pas s’apercevoir que les mollets poilus laissent une place de plus en plus importante à de glabres gambettes gambadantes. Pour le dire plus clairement: les filles sont dans la place, et le girl power fut tout particulièrement à l’honneur de la manche vercorine de ces Xpress En effet ce mercredi, pas moins de 16 filles furent de la partie sur les 107 participants: un double record!

Parmi elles, certaines sont bien connues dans le (petit) monde du ski alpinisme pour leurs excellents résultats: les inséparables Mathilde Bonnefoi et Salomé Candéla, la polyvalente Manue Zanders et puis, last but not least, Axelle Mollaret herself, triple championne du monde junior en 2011 (Course individuelle, Vertical Race et Sprint) excusez du peu!
D’autres perfent habituellement en CO comme Valérie Bazaud (qui a battu la semaine précédente le record féminin de la verticale du Grand Serre)
Et puis parmi les toutes fortes, il y en a aussi une qui vient d’un sport pas franchement aérobie: Céline Combaz, 6ème d’une coupe du monde de bloc en 2006 (ça recalme…), et qui semble aujourd’hui trouver un plaisir certain à taper ses pieds sur des cailloux sans même utiliser ses surpuissants biceps (*).

Mais, rassurons le mâle anxieux de l’humiliation qu’il aurait à subir face à telle concurrence, il y avait aussi tout plein de filles qui vont un peu moins vite et qui ont su être une motivation supplémentaire à tous les niveaux de la course! (mais méfiant, quelques une d’entre elles sont montées à vélo et/ou elles reviennent juste de congé maternité!)

Bref devant un tel plateau féminin, il va falloir que le président songe à investir dans un deuxième trophée!
Ce mercredi, sous le franc soleil de ce bel été indien, Axelle a mis tout le monde d’accord et l’a emporté en 35’26″, à 3 petites secondes du record de Florence Marguet.
Chez les hommes, le record a été explosé de plus de 2 minutes par Mathéo établissant une marque réellement impressionnante en 27’38″ !
La douceur et le coucher de soleil sommital ont rendu l’attente du dernier concurent et la redescente bien confortable, la dolce vita en comparaison avec l’édition 2007!!

Puisse cet été indien se poursuivre jusqu’à la Bastille !

(*): Pour comprendre, on lira son hilarante interview. Ne faudrait il pas urgemment renouveler cet exercice pour qu’elle nous explique sa reconversion contre nature au tapage de caillou des Xpress??
Mathieu Bordin”

[ratings]

Autres articles de la catégorie

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>