Voyage au pays de la Meije

1 – 3 mai 2009, La Bérarde, Ecrins,

Vendredi 1 mai 2009
Xavier nous ayant abandonné la veille pour cause de grosse crève/fatigue, nous tenons bon pour partir – Même si l’effet de groupe n’y est plus.
Le départ est donné à 5h30 à Claix.
Je suis fatigué et peu motivé.
Nous voilà à 7h au Pont d’Arsine (Villard d’Arène) … et là c’est le drame : Les sacs font au bas mot 15kg avec les skis. Nico se fait un tour de reins, moi je me démotive … il semble qu’il faille beaucoup marcher pour rejoindre Adèle Planchard … je me roule même une clope pour dire … nous buttons donc à 7h30 sans même être partis… no comment.
Un plan “B” fera l’affaire.

Samedi 2 mai
Opération plan “B” donc avec un départ de la Bérarde.
Après un manège peu intéressant consistant à poser la voiture à Villard d’Arène pour revenir ensuite avec une autre à la Berade, 100% écologique.
Nous voilà donc après un petite marche dans le vallon des Etançons. Il est relativement tard, le soleil se cache déjà derrière le rouget. Je pense qu’on va arriver pour la bouffe.
Le refuge du Promontoire étant déjà complet lorsque j’ai appelé, nous avions prévu de dormir au Chatelleret – Moyennant une approche vers la Brèche de la Meije plus conséquente (1120m contre 280m depuis le Promontoire).

Le refuge est plein et contrairement à notre impression lorsque nous avions fait la brèche à la journée, la gardienne est peu aimable. Le repas est certes très correct et copieux.
Françoise, notre voisine de table nous compte avec photos à l’appuis sa semaine de rando-ski en Corse. Impressionnant la neige qu’il y a en Corse et avec la mer en toile de fond.
Le réveil est pris pour 4h … sur recommandation de la gardienne. Le refuge est plein.

Dimanche 3 mai
Reveil et expédition du ptit déj’, pour notre départ à 5h à la frontale.
Le soleil arrive alors que nous sommes vers le Promontoire, le panorama se précise : Grande Ruine, Barre des Ecrins, Rouies, Plaret, Rateau, etc … (ci-dessous)


Les personnes du Promontoire se joignent à nous. La montée à la Brèche ne pose pas de problème. Le Grand Pic nous domine une fois de plus (ci-dessous)

Traversée aisée ensuite face Nord alors que certains préfèrent un rappel.
Ci-dessous la Brèche de la Meije après la traversée.

On chausse, on descend, on repaute, on redescend … Grand Pic et Séracs nous dominent dans une ambiance faces nord 100% garantie – Pas le moindre rayon de soleil jusqu’ici.
Ca y est, nous voici au fameux Serret du Savon (ci-dessous).
Un couloir raide de 200m à 40° que nous sommes heureux de grimper en conditions hivernales – En glace l’été, ça doit pas faire rire.

A la sortie du couloir, sourire et soleil. Un panorama à couper le souffle et fin des difficultés (ci-dessous)

Nous sommes au top sur le timing en arrivant au refuge de l’Aigle à 10h.
Le refuge de l’Aigle est un vrai “Nid”, c’est un concentré Lits/Repas/Logistique dans 25m². Je prend le temps d’un thé chaud qui me fera grand bien. Les conversations dans le refuge font rêver. Un guide vient de boucler sa traversée des Alpes.

Nous entamons la descente vers 11h, il est temps ! ça chauffe très vite.
Cascades de sommets, de séracs, on en prend plein la vue. On recroise un groupe sympathique de ce matin.

La descente est un régal : Moquette 5 étoiles !
Le fond du vallon se fait dans des restes de coulées de fontes. Nous arrivons à la Romanche presque skis au pieds. Très peu de marche pour rejoindre la voiture.

Fantastique balade à refaire en tour intégrale la prochaine fois !

Voir toutes les photos

[ratings]

1 comment to Voyage au pays de la Meije

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>